Header CamTrace

Drapeau Français English flag

Logiciels et serveurs de vidéosurveillance
Version actuelle : 7.13.2.4

Produits > Logiciel Camtrace

Télécharger les spécifications au format PDF.

Logiciels fournis avec la distribution

cle-usb-camtrace

CamTrace est livré sur une clef USB bootable contenant tous les logiciels. La clef permet la réparation des systèmes de fichiers ou une réinstallation complète du système en une seule passe. Lorsque CamTrace est livré sous forme de matériel, le logiciel est pré-installé.

  • Système d’exploitation Linux Xubuntu 14.04 LTS
  • Base de données relationnelle PostgreSQL.
  • Serveur Web Apache.
  • Logiciel CamTrace : moteur vidéo, interface web, administration full web.
  • Logiciel CamTrace client : compatible Windows©, Macintosh© ou Linux
  • La version actuelle de CamTrace est la 7.13.1.1

 

Licences logicielles

CamTrace est commercialisé en licence de 1, 5, 10, 20 caméras ou toutes combinaisons de ces licences sur un même ordinateur. Il est possible de déployer un pack de 50, 100, 500 ou 1000 cameras sur un ou plusieurs serveurs mais pour un même client final. Quelque soit le nombre de caméras, un CamTrace contient toujours une licence pour un écran passif. Les fonctionnalités du logiciel sont identiques, quelque soit le type de matériel sur lequel il est installé.

Options logicielles

  • Licences pour sources d’incrustation externes (caisses enregistreuses, contrôle d’accès).
  • Licence cluster.
  • Licences pour écrans passifs (PC esclaves).

Caméras supportées

    • Acti, Air Live, A-Linking, Aviosis, Avtech, Arecont, Arlotto, Axis Communications, Bosch, Brickcom, CamIP, Canon, Cellvision, Dlink, Flir, Grandtec, Hikvision, Iqeye, Lilin, Mobotix, Panasonic, Pelco, Pixord, Planet, Roburcam, Samsung, Sony, Vivotek, et toutes les caméras compatibles ONVIF

Note : certaines caméras peuvent ne pas être supportées dans les gammes ci-dessus.

Il faut toujours consulter un distributeur avant déploiement pour obtenir une assurance de compatibilité.

    • A partir de sa version 6.12.2, CamTrace peut détecter et intégrer un nouveau modèle de caméra utilisant le protocole RTSP et conforme à la norme ONVIF. Le logiciel interroge la caméra ONVIF pour découvrir ses URLs de flux et de gestion PTZ s’il y a lieu. CamTrace peut donc intégrer les nouveaux modèles de caméras qui sortiront dans le futur (sous réserve de compatibilité ONVIF et de stabilité de la norme).

      • Contrairement à de nombreux logiciels, CamTrace V12 reste compatible avec la plupart des anciennes gammes de caméras supportées auparavant et notamment celles d’Axis Communications.

Formats supportés en acquisition de flux

Tous les protocoles d’acquisition décrits ci-dessous sont réglables par caméra.

  • Protocole Push HTTP. Format motion jpeg (mjpeg).
  • Protocle RTSP. Formats H264, mpeg4 et mjpeg. Support du standard ONVIF (RTSP sur UDP et TCP) – Support de RTSP sur TCP – Support du tuneling RTSP sur HTTP. Ces modes de fonctionnement dépendent des possibilités des caméras. Les trois modes sont disponibles sur les caméras Axis Communications.
  • Acquisition en Unicast ou Multicast
  • Mode ASP pour caméras distantes. Coupure des flux automatique entre CamTrace et les caméras et réactivation en cas de visualisation ou d’alarme.

Réseau

  • Gestion de 1 à 10 interfaces Ethernet TCP/IP.
  • Accès console par ssh. Client ssh fourni sous Windows.
  • Support modem ou RNIS PPP
  • Support HTTPS – gestion des certificats autosignés et extérieurs
  • Gestion de la bande passante maxi admise sur chaque interface réseau et vers le routeur.
  • Possibilité de couper le routage avec isolation complète du réseau d’entreprise et des réseaux de caméras ou de surveillance.
  • Accès distant par Internet : Les flux vidéos sont rediffusés par le serveur (streaming vidéo). Toutes les caméras peuvent conserver leurs ports d’origine. Les ports 8000, 8001, 8002, doivent être ouverts en entrée du serveur et le 80 en sortie 1370977642_HP-Winamp-2(configurables). Les caméras n’ont pas besoin d’être accessibles depuis l’extérieur pour obtenir les images.
  • Fonction redirection de port (sans routage activé) pour accès transparent à tous les périphériques désignés d’un réseau à partir d’une autre plage d’adresses. Interface utilisateur pour règles NAT dans ipfwrc
  • Fonction proxy transparent (sans routage activé) pour accès aux fonctions d’administration des caméras à partir d’une autre plage d’adresse (caméras utilisant des ports identiques).
  • Client NTP synchronisation permanente ou programmée.
  • Serveur NTP pour caméras et autres périphériques.
  • Assistant d’installation réseau.
  • Détection automatique des caméras présentes sur les réseaux connectés.

Configuration des postes clients

  • Pour poste fixe : écran minimum 17″ configuré en 1024 x 768 ou plus – écran full HD recommandé.
  • Accepter les cookies et le chargement d’un active X/plugin.
  • Configuration matérielle minimum : Core I5 – 3,1 Ghz – RAM  :4 Go.
  • Carte vidéo Nvidia (GT620) recommandée
  • Utilisation normale en poste maître avec clavier et souris, ou configuration possible des postes en afficheur esclave, sans clavier ni souris (soumis à licence optionnelle).

(Ce type de poste client permet de visualiser une mosaïque de 15 vignettes à 20 images par seconde chacune en HD. Mobilisation de 60 à 90% de la CPU)

  • Smartphones sur plateforme Androïd ou Iphone
  • Logiciel client CamTrace compatible Mac, Windows, Linux

Décodage de flux H264 et mpeg4

  • Ms Windows XP, 7 ou 8 / Internet Explorer 9 à 11, Firefox 20
  • Utilisation de Direct X – support de l’accélération matérielle des cartes Nvidia et ATI (nous consulter pour modèles recommandés).
  • Passage automatique du GPU au CPU lorsque le nombre de flux dépasse les limites de la carte graphique.
  • CamTrace convertit automatiquement les flux H264/Mpeg4 en Mjpeg si le poste client n’est pas capable d’afficher du H264/Mpeg4. Pour une utilisation en vidéosurveillance professionnelle avec décodage de flux multiples, il est nécessaire de prévoir des postes sous Ms Windows avec les cartes de décodage adaptées.
  • L’activeX de CamTrace permet de décoder 12 flux Full HD à 25 i/s avec un poste client sous Ms Windows avec un processeur CoreI5 en CPU principale et une Nvidia GeForce GT630 en GPU.

Décodage de flux Mjpeg

  • Ms Windows XP, 7 ou 8 / Internet Explorer 9 à 11, Firefox 20
  • Linux / Firefox
  • Mac Os X / Firefox.
  • Téléphones et tablettes sous Androïd et IOS (Apple) avec application spécifique CamTrace.

Internationalisation

  • Interface web disponible en anglais, français, espagnol, néerlandais, allemand et italien.
  • Choix de claviers internationnaux, réglage des fuseaux horaires tous pays.
  • Gestion heure d’été/heure d’hiver.
  • Utilisation de langues différentes simultanément sur le même serveur.
  • Gestion des connexions depuis un autre fuseau horaire.

Relais vidéo

  • Entre les caméras et le CamTrace : protocole de transport HTTP ou RTSP (standard UDP, http ou tcp). UNICAST ou MULTICAST
  • Codecs Mjpeg, Mxpeg (acquisition), Mpeg4 et H.264
  • Entre le CamTrace et les postes de visualisation : encapsulation HTTP
  • Duplication des flux vidéos par le serveur en mjpeg, mpeg4 et h264. CamTrace peut relayer 50 Mb à 500 Mb par seconde suivant les capacités des réseaux.

Visualisation d’une caméra

  • Visualisation en fenêtres redimensionnables avec fonctions : plein écran, toujours dessus, et garder les proportions.
  • Changement de la caméra affichée dans la fenêtre avec la souris ou avec le pavé numérique.
  • Envoi de la vue sur un écran d’affichage.
  • Gestion du PTZ (caméras mobiles) dans la vue.
  • Accès aux prépositions de chaque caméra mobile. Pilotage des caméras en mode instantané ou progressif.
  • Loupe numérique permettant d’accéder aux détails d’une image mégapixel dans une fenêtre de taille réduite. Réglage du facteur de zoom et déplacement de la zone observée avec la souris.1370977609_HP-Monitor-Wall2-Dock-512
  • Modes d’affichages sélectionnables parmi : Vidéo, Alarme, Replay, Référence.
    • Vidéo : affichage normal du flux temps réel.
    • ALR : flux vidéo uniquement en cas d’alarme.
    • REPLAY : lecture en boucle de la dernière séquence d’alarme.
    • REF : affichage d’une image de référence. Vue d’une photo de la scène filmée en cas de caméra inopérante.
  • Saisie de commentaires dans la main courante.
  • Adaptation automatique des flux vidéo réémis par CamTrace vers chaque poste client en fonction de la bande passante disponible (mjpeg uniquement).
  • Gestion de flux de tailles et de compressions différentes (H.264, Mpeg4, Mjpeg)
  • Réglage du nombre d’images par seconde max émises par le serveur (mjpeg).
  • Lancement d’un enregistrement forcé de la caméra visualisée.
  • Capture instantanée d’une vue sur le poste client (snapshot)
  • Lien avec le magnétoscope pour visualiser la scène enregistrée.
  • Possibilité d’affichage en surimpression ou à côté de la vue de sources d’incrustation externes (caisses enregistreuses, contrôle d’accès, ou autres dispositifs). Les informations d’identification (article, nom, véhicule, etc.) sont visibles en temps réel sur les vues. Cette fonction est soumise à option.

Visualisation d’un groupe de caméras

  • Visualisation par groupe de n caméras en vignettes de taille réglable.
  • Possibilité de fusionner les cellules d’un groupe horizontalement et verticalement.
  • Fenêtres du groupe redimensionnables avec fonctions : plein écran, toujours dessus, et garder les proportions.
  • Possibilité de mélanger des caméras ayant des proportions différentes.
  • Possibilité d’ouvrir chaque vue du groupe dans une nouvelle fenêtre unique ou dans des fenêtres séparées sur le bureau.
  • Possibilité d’envoyer chaque vue du groupe ou le groupe entier vers un écran d’affichage.
  • Changement des caméras affichées dans chaque cellule du groupe avec la souris ou avec le pavé numérique.
  • Gestion du PTZ (caméras mobiles) directement dans chaque vue de groupe. Pilotage par souris ou joystick.
  • Accès aux prépositions de chaques caméras mobiles.
  • Loupe numérique permettant d’accéder aux détails d’une image mégapixel dans chaque vue du groupe.
  • Réglage du facteur de zoom et déplacement de la zone observée avec la souris.
  • Modes d’affichages sélectionnables pour tout le groupe ou bien pour chaque vue individuellement parmi : Vidéo, Alarme, Replay, Référence.1370977621_HP-iMac-Dock-512
    • Vidéo : affichage normal du flux temps réel.
    • ALR : flux vidéo uniquement en cas d’alarme.
    • REPLAY : lecture en boucle de la dernière séquence d’alarme,
    • REF : affichage d’une image de référence. Vue d’une photo de la scène filmée en cas de caméra inopérante.
  • Cycles de visualisation de groupes avec temporisation réglable. Arrêt/reprise du cycle.
  • Saisie de commentaires dans la main courante.
  • Adaptation automatique des flux vidéo réémis par CamTrace vers chaque poste client en fonction de la bande passante disponible (mjpeg uniquement).
  • Gestion de flux de tailles et de compressions différentes
    (H264, Mpeg4, Mjpeg)..
  • Réglage du nombre maximum d’images par seconde émises par le serveur pour toutes les caméras du groupe (mjpeg).
  • Mode « faible débit » pour visualisation distante d’un groupe de caméras. Réglage dynamique du taux de compression et de la couleur.
  • Capture instantanée d’une des vues sur le poste client.
  • Enregistrement forcé de toutes les caméras du groupe.
  • Enregistrement forcé de chaque caméra du groupe.
  • Liens directs avec le magnétoscope dans chaque vue.
  • Possibilité de basculer une cellule en mode flash® pour jouer un film ou une animation. La cellule peut être définie en mode flash® par défaut au lancement du groupe avec chargement automatique d’un film.
  • Possibilité de basculer une cellule en navigateur web pour pilotage d’un dispositif réseau doté d’une interface web (boîtier de contacts, ouverture porte, etc.). La cellule peut être définie en mode navigateur web par défaut au lancement du groupe avec chargement automatique d’une URL
  • Possibilité d’afficher un plan dans une cellule d’un groupe. Possibilité, à partir du plan, de changer les vues à afficher dans les autres cellules du groupe

Pilotage de caméras et de contacts

  • Pilotage des contacts et options des caméras dans l’interface des vues individuelles ou des groupes.
  • Pilotage des caméras mobiles par souris et joystick.
  • Deux modes de pilotage par souris
    • En mode normal clic de centrage dans l’image, zoom à la molette, détourage d’une zone pour déplacement et zoom (pour les caméras qui le supportent).
    • En mode PT continu déplacement continu. Direction et vitesse définies par vecteur (pour les caméras qui le supportent).
  • Avec joystick mode PT continu pour les caméras qui le supportent ou mode émulation clavier.
  • Programmation des boutons du joystick pour : activer un contact, changement de la vue active dans une vue individuelle ou un groupe, enregistrement forcé d’une caméra ou d’un groupe.

Alarmes

  • Liste des alarmes gérées par CamTrace : contacts secs des caméras, messages TCP en provenance de tous périphériques réseau (caméras ou autres), détection de mouvement effectuée par les caméras, détection de mouvement effectuée par CamTrace, déconnexion d’une caméra, boîtier de contacts CamIO, défaut réseau, défaut vidéo général.
  • Avec module CamIO : 8 entrées pilotées par contacts secs et 7 sorties affectées aux : alarmes caméras, déconnexions, défaut vidéo, défaut routeur.
  • 1370977642_HP-Winamp-2Alarmes gérées par les caméras (suivant modèles) : détection de mouvement, niveau sonore, contacts secs, obscurcissement brutal, détecteur de présence IR, etc.
  • Gestion des alarmes en provenance des caméras en mode FTP, TCP ou HTTP.
  • Détection de déconnexion de chaque caméra.
  • Détection de mouvement effectuée par CamTrace (toutes caméras). Réglage de seuil de détection, de bruit et de délai de comparaison. Définition d’une grille pour limiter la détection à une zone de l’image.
  • Défaut de ping sur périphérique réseau interne ou externe (vérification accès Internet)

Actions sur alarme

  • Voyant de signalisation dans les vues individuelles ou de groupe.
  • Enregistrement sur alarme (si demandé).
  • Envoi de courriels
  • Pop up d’alarme avec activation de messages audio personnalisés par caméra.
  • Entrée dans le journal des alarmes avec création de vignettes
  • Action sur contacts secs sortants du boitier CamIO.
  • Exécution d’une ou plusieurs commandes sur un périphérique réseau.
  • Exécution de scripts permettant notamment l’export automatique de séquences d’alarmes vers un stockage externe ou un autre serveur.
  • Envoi de messages d’alarme vers un autre CamTrace – Remontée d’alarmes hiérarchique.

Console d’alarme temps réel

  • Console d’alarme temps réel pour opérateur. Listing dynamique des dernières alarmes avec vignettes de l’instant d’alarme. Pictogrammes représentant la nature de l’alarme.
  • Lien direct vers la séquence d’alarme (magnétoscope) ou vers la visualisation.
  • Acquittement des alarmes.
  • Saisie de commentaires dans la main courante.
  • Sélections et tris suivant les types d’alarmes.

Interface par plan

  • Mode plan. Disposition des caméras sur un plan des locaux ou sur une image de fond en jpeg ou swf.
  • Remontées d’alarmes en temps réel par code couleur et accès direct à la visualisation et au magnétoscope.
  • Support des plans imbriqués avec remontée d’alarme dynamique entre les différents niveaux.
  • Classement hiérarchique des objets gérés par le plan à savoir : caméras, présets de caméras mobiles, groupes, écrans.1370977641_HP-Steam-Dock-512
  • Gestion de la visualisation par glissé-déposé de caméras ou de présets vers des fenêtres individuelles, des groupes ou des écrans.
  • Possibilité de classement par mots clefs, classement logique (par ex. accueils, salles informatiques, accès extérieurs, etc.)

Fenêtres pop up d’alarme

  • Fenêtre de visualisation «pop up» avec signal sonore personnalisable par caméra. Ouverture spontanée à l’écran en cas d’alarme.
  • Activation des pop up par caméra et sur calendrier.
  • Ouverture des pop up dans une même fenêtre ou dans des fenêtres séparées.

Habillage et rappel d’un bureau

  • Mémorisation du bureau. Possibilité pour chaque utilisateur d’enregistrer et de rappeler une disposition de fenêtres à l’écran.
  • Choix d’apparences différentes pour l’interface (skins).

Murs d’écrans avec PC esclaves

  • Affichage plein écran de vues individuelles, cycle ou groupes sur des PC d’affichage dédiés. Constitution de « murs d’écrans » à base de PC sous Ms-Windows (obligatoire en H264) ou Linux sans clavier ni souris.
  • Lancement automatique d’un client CamTrace en mode passif avec l’URL IP_de_Camtrace/start.php
  • Possibilité de changer l’affichage des murs d’écran depuis les vues individuelles, les groupes et les plans.

Enregistrement

  • Les enregistrements permanents et sur alarme sont indépendants et peuvent être simultanés.
  • Calendriers hebdomadaires avec résolution de 1/4 h, applicables aux enregistrements standard ou d’alarme.
  • Indexation automatique des fichiers d’images dans la base de données.
  • Buffer pré-alarme réglable pour chaque caméra de 2 à 128 Mo permettant l’enregistrement de plusieurs minutes d’images avant-alarme.
  • Mode d’enregistrement avec recherche et stockage en temps réel de tous les mouvements dans une séquence.
  • Durée d’enregistrement programmable par caméra.
  • Reprise des enregistrements en l’état après un arrêt des services vidéo ou du serveur.1370977652_HP-MediaPlayer-Inverse-Dock-512
    • Enregistrement Flux RTSP H264 et mpeg4
    • Enregistrement de 1 image/heure à 50 i/s permanents et/ou sur alarme.
    • Stockage des images dans des fichiers au format .mp4
        • Possibilité d’enregistrer un flux de données texte venant d’un périphérique réseau de type : caisse enregistreuse, contrôle d’accès, ou autre. Les données sont stockées dans des champs prédéfinis de la base et associées à une caméra. Cette fonction est soumise à option.
  • Enregistrement Flux Mjpeg. Protocole push HTTP et RTSP. Mjpeg.
    • Enregistrement de 1 image/sec à 50 i/s permanents et/ou sur alarme
    • Le nombre d’images enregistrées par seconde peut être inférieur à celui émis par la caméra.
    • Stockage des images dans des fichiers contenant jusqu’à 1000 images.
    • Enregistrement simultané jusqu’à 500 images de 40 Ko par seconde. Soit 10 à 50 caméras suivant les capacités du réseau et des caméras.

Administration du système en full web

  • Paramétrage des interfaces réseau.
  • Parémtrage de passerelle, nom réseau et DNS.
  • Configuration du serveur de temps (NTP).
  • Montage, démontage et formatage des volumes de stockage.
  • Détection des caméras sur le réseau.
  • Création de modèles sur détection de caméra OnVif.
  • Arrêt ou redémarrage du serveur, et de chaque service.
  • Modification des ports des différents services.
  • Désactivation de l’interface graphique.
  • Réparation avancée de la base de données,
  • Export des logs et des statistiques sur une année.
  • Remise du serveur en sortie usine
  • Modification du mot de passe d’administration système

Gestion des utilisateurs

  • Gestion d’un nombre illimité d’utilisateurs par la base de donnée. Chaque utilisateur appartient à un profil.
  • Droits d’administration de CamTrace et de consultation des enregistrements par profil. Droits sur visualisation, enregistrements, pop-up, pilotage, contacts secs et emails, affectés par profil et par caméra. Droits spéciaux pour la visualisation distante à faible débit.
  • Contrôle des horaires de connexion par profil. Contrôle du nombre de connexions simultanées par profil.1370977625_HP-MSN-Dock-512
  • Surveillance du nombre de connexions et du nombre de flux de visualisation avec indication des adresses IP
  • Déconnexion manuelle d’utilisateurs indésirables ou en surnombre. Envoi de messages aux utilisateurs.
  • Droits de modification de l’affichage sur les écrans passifs (PC esclaves).

Magnétoscope  (lecteur)

  • Barre de défilement avec surimpression de couleurs (alarmes, standard et activité).
  • Déplacement du curseur avec la souris.
  • Echelle de temps réglable depuis plusieurs semaines jusqu’à quelques secondes.
  • Changement de caméra dans le lecteur.
  • Accès très rapide aux images, indépendant du remplissage disque.
  • Touches minute, heure, jour, tout, pour un accès facilité aux plages de temps les plus courantes.
  • Protection des enregistrements contre les effacements sur la plage de temps sélectionnée.
  • Enregistrement image par image ou en séquence sur le poste client.
  • Possibilité de recherche et de stockage, en tâche de fond, de tous les mouvements dans une séquence.
  • Histogramme et comptage d’activité pour toute zone de l’image. Accès instantané à tous les instants d’activité.
  • Possibilité de rejouer en continu tous les instants d’activité dans une zone donnée.
  • Lecteur synchronisé, possibilité de jouer plusieurs séquences simultanées
  • Vitesse de lecture des images réglable de 1 à 50 i/s (suivant capacité du poste client)
    H264/Mpeg4 :

    • Repérage des images i et des images p dans la barre de défilement
    • Saut d’image i en image i lors d’une relecture réglable de 1 à 8 fois
    • Touche image par image en avant
    • Touche image i par image i en arrière

    Mjpeg :

    • Saut d’images Mjpeg en relecture réglable de 1 à 256 fois.
    • Touche image par image avant et arrière.
  • Possibilité d’affichage en surimpression ou à côté de la vue des sources d’incrustation interfacées au serveur (caisses enregistreuses, contrôle d’accès, ou autres dispositifs). Les informations d’identification enregistrées (articles, nom, véhicule, etc.) sont visibles sur les vues du magnétoscope. Cette fonction est soumise à option.

Application mobile

  • Gestion des interfaces Androïd et i Os
  • Adaptation du flux temps réel aux téléphones portables. Réglages dynamique de la taille et du niveau de compression des images émises par le serveur. Visualisation en groupe
  • Pilotage des caméras mobiles pan tilt et zoom.1370977631_Network
  • Accès au vignettes d’alarmes avec lien vers les séquences enregistrées.
  • Magnétoscope avec réglage dynamique de la taille et du niveau de compression des images émises par le serveur.

Organisation de CamTrace multiples

  • Le mode cluster permet de bénéficier d’une interface d’exploitation unique pour plusieurs dizaines de serveurs CamTrace. L’interface utilisateur sur un poste client donné permet d’accéder à toutes les caméras de tous les serveurs et de les organiser logiquement. Cette fonction est soumise à option.
  • Le mode hiérarchique permet de chaîner des CamTrace entre eux. Les flux sortants d’un CamTrace sont captés et enregistrés par un autre CamTrace. Ce mode permet un doublement de certains enregistrements critiques et présente également une forme d’interface unifiée.
  • La gestion des interfaces réseau multiples de CamTrace permet de créer très facilement des architectures redondantes. Enregistrement simultané sur deux serveurs des mêmes caméras.

Gestion du remplissage disque

  • Effacement manuel des enregistrements standard ou sur alarme, par caméra, ou avant une date spécifiée.
  • Effacement automatique au delà de la durée d’enregistrement prévue indépendamment pour chaque caméra
  • Effacement automatique des images les plus anciennes si l’occupation disque atteint une limite réglable. L’effacement se fait dans la proportion des durées affectées à chaque caméras.
  • Compression puis apuration automatique de tous les journaux et fichiers textes créées par CamTrace.
  • Tableau de bord du remplissage disque total et par caméra. Détail du remplissage occupé par le système, espace de stockage d’images, espace protégé non disponible pour les enregistrements.
  • Système d’alerte en cas d’occupation de l’espace disque par des fichiers non indexés dans la base de donnée. Remontée d’alerte visuelle si le taux d’occupation dépasse un pourcentage (réglable).

Protection et export des vidéos

    • Protection des vidéos par caméra entre deux dates spécifiées. La protection empêche l’effacement de la séquence par les procédures d’apuration automatiques.
    • Export des vidéos en .mp4 ou AVI sur un poste client (via le réseau) ou sur un média d’exportation (clef ou disque USB connectés sur le serveur).

H264/Mpeg4 :

      • Export de fichiers .mp4 directement lisibles avec VLC ou média player. Les mp4 sont regroupés dans un fichier .zip.
      • Possibilité de demander une concaténation en un seul fichier .mp4 pour l’export.

Mjpeg :

    • Conversion des vidéos au format AVI et exportation sur un poste client.
    • Conversion de multiples alarmes dans un seul AVI.
    • Les films exportés peuvent être visualisés de façon autonome avec Windows média player ou VLC.
    • Séquences courtes. Conversion à la volée et export des vidéos protégées sur le poste client ou sur clef USB.
    • Séquences longues. Conversion des vidéos en tâche de fond sur le disque interne pour exportation ultérieure. Ou conversion des vidéos en tâche de fond avec écriture directe sur une clef ou un disque USB externe.

Journaux d’événements

1370977677_Laptop

  • Journaux consultables en mode web avec recherche par chaîne de caractères.
  • Possibilité d’export des journaux en format .csv. vers un tableur.
  • Compression et apuration automatique cyclique des journaux.
  • Journal système avec tri par chaînes de caractères.
  • Journal des déconnexions caméras avec tri par chaîne de caractères.
  • Journal des actions avec possibilité de tri par type d’action, utilisateur, adresse IP, plage horaire.
  • Journal des alarmes avec vignettes et liens vers les enregistrements. Tri par chaîne de caractères.
  • Journal de consultation des logs externes de type caisse enregistreuse ou contrôle d’accès. Recherche d’une séquence vidéo à partir de critères multiples tels que : numéro du ticket, intitulé de l’article, vendeur, numéro de caisse, montant ou bien porte d’accès, bâtiment, nom d’une personne. Cette fonction est soumise à option.

Moniteur de services en réseau

  • Contrôle de la connexion d’un serveur
  • Contrôle du service vidéo
  • Contrôle du service web
  • Contrôle du service de base de données
  • Contrôle de connexion de chque caméra
  • Contrôle de l’état des disques (smartd)
  • Contrôle du système RAID

(Monitor_c est un client Ms Windows qui informe un utilisateur de l’état d’un parc de serveurs CamTrace Monitor_c est la partie cliente tandis que Monitor_d tourne sur chaque serveur CamTrace.)

  • Notifications SNMTP pour logiciels de supervision
  • Statistiques sur l’utilisation des ressources, processus en cours et messages du système
  • Export unifié via le web de tous les messages et statistiques système.

Interface de programmation

Pour les programmeurs, CamTrace dispose d’une bibliothèque de fonctions qui permet d’accéder aux flux vidéos individuels, aux groupes et aux enregistrements depuis d’autres applications dans des domaines variés, par ex. GTB (gestion technique du bâtiment), superviseurs, applications monétiques, etc.

1370977648_HP-Control-Dock-512

  • S'enregistrer | Mot de passe oublié ?
  • Captures d'écrans

    Screenshot
  • Essayez CamTrace !

    Demo Démonstration en ligne
  • Manuel

    Vous vous demandez comment utiliser CamTrace... Avez-vous imprimé le manuel ? Pas encore ! SVP téléchargez-le au plus vite.